PAS DE RÉPIT POUR MÉLANIE!

1 09 2008

Contrairement à mes chroniques habituelles mon histoire d’aujourd’hui s’avèrera plutôt troublante que drôle. Mais c’est quand même une histoire assez « weird » c’est arrivé à une copine du nom de Mélanie. Pour vous mettre un peu dans le contexte, il faut savoir que Mélanie est une femme exceptionnelle, au caractère disons particulier. Pas barrée pour 2 cennes, elle est capable de revirer toutes les personnes nuisibles à son existence. Caractère de bélier fonceur ayant  du front tout le tour de la tête. Par chance….car le dénouement de l’histoire aurait sans doute été fatal sinon.

 Alors soumise à la société des jonquièrois, ex-jonquièrois et leurs amis, La présente histoire s’intitule :

« Pas de répit pour Mélanie »

 Une nuit d’été, mon amie Mélanie se promène dans ce quartier plutôt mal fâmé du nom de Centre-Sud. Allez savoir pourquoi, Mélanie, qui est fêtarde à ses heures, se promène souvent aux petites heures du matin dans les rues avoisinantes Ste-catherine et Ontario. Soi elle attend le premier Métro à 6 hres du mat pour regagner son toit, soi elle attend l’ouverture des afterhours(affreusement trop fréquentés) de la ville de Montréal. Mais cette nuit là, elle allait rejoindre un copain au coin d’une rue dans un petit parc. Évidemment, il est facile de blâmer Mélanie….quelle fille normallement censée se promène seule dans les petites rues de Montréal à trois heures le matin? Et bien je défendrai Mélanie en expliquant son geste. Elle Marchait sur la rue Ontario, quand même assez achalandée aux petites heures…son but; atteindre la rue ste-catherine à 10 minutes de marche vers le sud. 2 options s’offrent à elle: 1) passer directement dans les petites rues ça lui prendrait 10 minutes ou 2) option sécuritaire, marcher jusqu’a Papineau et descendre Papineau qui est nettement plus achalandée que les petites rues. par contre, cette option rallonge la marche de 20 minutes.

 Le choix s’impose donc pour Mélanie, brave, féroce, convaincue et connaisseuse de la vie de nuit dans le quariter. L’option 1 semble la plus appropriée. Mélanie tourne donc dans les petites rues pour entamer …. sa descente. 10 minutes de marche qui auraient bien pu être ses dernières.

 Mélanie marche direction ste-cath longeant le côté droit d’une rue. Sur un coin de rue, du côté gauche…2 gars sont stabilisés. 2 armoires à glace. Dès lors, Mélanie les repère. Juste leur gabarit n’inspire pas confiance à Mél. Elle passe droit, sans leur accorder d’attention et en espérant que ceux-ci ne lui en accorderons pas plus.

Malheureusement…ce n’est pas le cas. Une voie retentit « Hey La p’tite!!! »

Mél se tourne « Désolé les gars, j’suis vraiment pressé…Ciao bonne soirée »

Ouff…la tension monte déjà. Mélanie sort son cellulaire et le prend dans ses mains. Elle avance un peu plus vite.

Vous savez, cette étrange impression que qulqu’un vous épie. Hé bien Mélanie la ressent, non seulement elle se fait épier, mais du coin de l’oeil, elle remarque qu’on l’a prise en chasse, les 2 géants la suivent. Elle accélère encore le pas. Son seul but est maintenant d’atteindre la Ste-Cath (encore un bon 7 minutes de marche)

Les 2 protagonistes ne tardent pas à la rattraper…ils marchent à son débit. Mélanie en a maintenant un de chaque côté 

1: « Hey tu marche pas mal vite la p’tite »

Mélanie ne montre aucune hésitation et aucune crainte, elle ne voudrait pas leur sembler faible, de toute façon elle est prête à signaler le 911: » Ben j’vous l’ai dit tantôt, j’suis vraiment pressée »

 Un des gars lui prend son téléphone « Désolé la p’tite, j’ai un appel à faire »

le gars qui a pris le téléphone marche un peu moins vite…il les distance un petit peu.

Mélanie continue de marcher à grande vitesse…accompagnée du deuxième. Le coeur de Mel bas à tout rompre. Il n’y a plus aucun doute…elle est en grave Danger. (encore 5 mnutes de marche)

 Le gars à côté d’elle lui tiens la conversation, Mélanie fait des blagues, lui parle aussi comme si rien était. Le gars lui demande d’aller moins vite en prétextant qu’il voudrait lui parler un peu plus. il lui demande de l’accompagner.

(BEN OUI L’CAVE)

Mél: « Écoute…sérieusement là…t’es vraiment un beau mek, tu tombe particulièrement dans mes cordes pis j’suis sûre que ça serait pas mal hot de passer du temps ensemble…mais pour vrai, y’a des copines qui m’attendent pis j’suis déjà en retard…mais on peut reprendre ça…? »

Mélanie regarde l’autre gars avec son téléphone, qui semble discuter. Mélanie sait bien qu’il s’est arrêter plus haut pour qu’elle retourne prendre son téléphone et elle se ferait probablement attaquer à ce moment…Elle retourne quand même…fait environ 6 mètres en direction de l’autre gars. Elle prend le téléphone de dans ses mains, coupant sec la conversation qu’il avait au téléphone. Elle fait aussi tôt Demi-tour pour continuer sa marche vers un lieu sûr.

Mél: « Scuse, c’est une urgence, y’a ton chumé qui veut me donner son numéro de téléphone…j’peux pas dire Non « 

 Elle prend le numéro de téléphone et relève la tête….elle voit la Ste-cath…encore une tite minute. elle marche de plus en plus vite, toujours suivie de près. Encore une dizaine de pas et elle est rendue…à ce moment, si elle se fait attaquer, quelqu’un la remarquera forcément. Les deux gars s’immobilisent…remarquant qu’il sont prêts de la Ste-cath…

  » Hey la petite…j’te donne mon numéro, tu m’dis qu’on va ben s’entendre pis tu me donnes même pas un petit bec sur les joues »

 Mél: « Hey le Grand, penses-tu sérieusement que j’me suis rendu j’usqu’icitt encore en vie…pis que comme une belle conne j’vas remonter te voir…pis que vous allez m’pogner à deux m’apporter dans petite ruelle à côté de toi, que vous allez m’passer dessus, pis qu’vous allez me jeter dans le « Container?!?? …Ben Voyons donc l’grand!!! »

 Un des deux s’avance vers Mel en souriant…Mélanie recule, toujours plus prêt de la ste-cath.

1: « toé la p’tite, t’as été chanceuse en criss à soir…parce que c’était ton tour!!! »

 Mélanie le regarde « ouais je l’sais »

elle lui fait un salut millitaire

« Ciao…Bonne soirée » et elle se fond à la masse de la rue ste-catherine. Tremblante de partout…elle rejoindra son ami dans les bras duquel elle fondra en larmes…

 _Mitch


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Cema |
Le bon coin politique |
l'humour sous toutes ses fo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bul ce la bulle
| la vache sacrée...
| LES Z'INSOLITES !!!