MÉDECINE…PAS TANT DOUCE

1 09 2008

Afin de vous faire vivre la prochaine histoire comme si vous y étiez, il apparait important que vous sachiez que les personnages de mon histoire, mis à part moi, ont tous un accent français…de l’est de la France sûrement Je ne sais pas sur quoi je me base, mais pour moi, ce sont définitivement des bretons.

Tout ça part de très loin…

Un jour de mars, alors que je suis installé confortablement à mon ordi au bureau de l’école où je travaille, un pop-up fait surface. Je suis amplement surpris puisque aucune fenêtre intempestive, jusqu’à aujourd’hui, ne crève la sécurité informatique de la CSDM (Commission scolaire de Montréal) Cela attire donc mon attention. Croyant fidèlement au dicton qui dit que « rien n’arrive pour rien » Je suis donc curieux de savoir de quoi il s’agit. C’est une offre dans le but de trouver des cobayes pour une nouvelle médecine non traditionnelle, douce originaire d’Europe dont les spécialistes essaient de prouver les bienfaits à nous, leurs cousins québécois.

En gros plan ont peut y lire les annonces suivantes « Maux de dos récurrents! » « Sciatiques atrophiés? » « Hernies! Ce message s’adresse à vous! » Je me sens donc interpellé. En fait, pour ceux qui me connaissent moins, j’ai une jambe qui n’a plus de sensation en raison de l’atrophie soudaine d’un nerf sciatique causé par des hernies discales il y a de cela quelques années déjà. Je lis donc ce qui est proposé dans le pop-up encore, jusque là, sauveur soudain de ma qualité de vie…

Intéressant quand même, on y parle de Myothérapie, un genre de décontraction de tous les muscles du corps qui apaise et redonne de l’énergie. On y offre donc la chance à nous, pauvres gens mutilés par les apostrophes d’une vie malchanceuse, d’être cobayes afin de populariser cette pratique. Ça semble intéressant, je n’ai rien à perdre…

Quelques e-mails, téléphones et mois plus tard, Docteur Alain Bachman me fixe un rendez-vous. Enfin, je pourrai sentir la douce brise sur mon tendre mollet. Je suis accepté comme cobaye…le traitement ne me coutera rien..
Je m’y rends…c’est à deux pas du Méga centre de laval…dans un duplex, rien de plus normal.
J’y entre, Dr Bachman m’accueille et m’apporte dans son bureau de pratique, il me redit à peu près tout ce que je sais déjà sur la myothérapie.

Contrôle des énergies,
directivité des émotions,
réflexologie,
aromathérapie…
bla bla bla…
(Mais FERME-LÀ ! et masse moi me dis-je tout bas.)

Hmmm…une décontraction complète des tensions faite par un massothérapeute, kynésiologue khyropraticien (Ses diplômes sur le mur le démontrent) Mais avant le massage,Dr Bachman doit absolument connaitre mon niveau d’énergie. Mais Comment faire? Rien de plus simple, il faut seulement mettre le patient en confiance et faire descendre nulle autre que grand papa. Le nom du grand-père m’échappe mais pour le bien de l’histoire nous l’appellerons « EL Vieux Pére »

El vieux pére est apparemment doté du pouvoir de pouvoir sentir les énergies…il se place à côté de moi et me tient l’épaule en levant son autre bras dans les airs comme indicatif de levier à énergie. Comme un baton qui cherche la source.

Je dois dire « Moi Michel, mon niveau d’Énergie est à 10% » Si le bras de « El vieux ppéére » est restreint dans son mouvement, s’est qu’on se rapproche de la vérité. Ainsi de suite je répète la phrase jusqu’a temps que j’aprenne que mon taux d’énergie est à 45%. À regarder leurs yeux…je vais sûrement bientot mourrir de
fatigue…vite il faut me coucher sur la table et faire le ménage de tout ça.El vieux pére me strappe les chevilles dans un système de cuirette-métal non confortable pendant que Dr Bachman sort le premier… élément de torture : Une bande de tissu. Tout ce qu’il y a de plus innofensif.

J’ai encore confiance…je trouve ça bizzarre mais j’embarque, j‘ai la bande de tissu sous le mentons…Dr PacMan tiens le bande de tissu de chaque côté en me faisant bercé gentiement la tête de gauche à droite….en me disant: relaxe, laisses-toi bercer, ferme les yeux et   CHHHHCHCHCHHHKKRAAAAAAKKKK. Ça Y EST…LA terreur s’installe dans mes yeux…La colonne  est fracturée, le cervelet sûrement éclaté!…j’ai jamais eu aussi mal….j’essaie de me lever la tête!!!!

Impossible, Je suis paralysé…(AAAHHHH Tabarnak!!! Je vais me faire voler un rein à frette!!!!) Dr PacMan me regarde et voit la terreur dans mes yeux…Il rit en regardant El Vieux Pére (Gang de sadique)

DR: Détends-toi Michel…On recommence

Moi: Oh Non….Hey, Je suis plus capable de bouger!

DR: Aie confiance, je te désubluxe le cou.

CHHHKRAAAAKKKKK (Ayoye)

Et encore

KRRRAAAAAAAKKKKK…

Dr: C’est fini….maintenant, aromathérapie.

Dr PacMan me fait sentir différentes odeurs et je dois en choisir une. Fastoche et très relaxant… Avant de savoir ce qui s’en vient. C’est alors qu’il trempe deux longues baguettes de métal dans la fiole que j’ai choisie.Je suis toujours couché sur le dos. Il me rentre profondément les deux baguettes de métal dans les narines et il les secouent de haut en bas dans mes voies nasales avec une vigueur surprenante. Dès minutes qu’il sort, j’éternue, je morve comme une fillette devant son cornet pistaches…je pleurs des yeux!

El vieux pére me regarde…. »OUFFF! il y a du méchant hein…il faut faire sortir ça » (Ferme là vieille branche) Dr.PacMan rit (Le con)

encore deux fois…toujours les mêmes réactions…je suis supposé vivre cet Aromathérapie six fois…mais Dr.PacMan arrête puisque je le supplie avec insistance. Je vérifie si je suis encore paralysé…non..NON!!! Je me lève…le dr me recouche fermement…il me lit alors la constitution émotionnelle de l’être humain avec un fond  »musicale » d’une vieille cassette de bruit d’oiseaux qui griche. Tout ce qu’il y a de plus reposant.

El vieux pére me touche…et sent alors que mon émotion qui guide mes actions est l’agressivité. « Ben Kin! » J’comprends!

Alors que El vieux pére à fait son travail de bâton de souche, Dr PacMan se met dans l’idée de me faire partir cette agressivité. Rien de plus simple! Pour s’y faire, il suffit de compresser tous les organes du corps du patient un après l’autre entre le ventre et le dos en appuyant avec votre épatante vigueur et en mettant tout votre poids et votre inimaginable force à profit.

Fait que le Dr m’effouere les organes un après l’autre avec un espèce de rouleau compresseur de métal. Sincèrement, j’en pleur des yeux. Lorsqu’ilme dit: « Le coeur maintenant » Mes yeux s’écarquillent. S’il me pèse comme ça sur le coeur j’en mourrerai.

…il me

rassure encore en me disant qu’il n’y a pas de danger…Ben o.k….Après

tout, c’est gratuit.

Suite à ça, il m’avoue que le pire est passé…..il m’annonce qu’il me

laisse dix minutes sous les lumières chauffante (Brûlante Oui!!!! j’tais

su’lbord de pondre un oeuf) pour que je puisse relaxer.

À minutes qu’il ferme la porte….je tasse le soleil qui m’brûle et je me

fait un chek-up du corps…

j’ai mal un peu partout…mais je respire câlissement bien!!!!

Je l’entends revenir, je me replace dans ma position…il rentre, je regarde

dans ses mains si il a un bistouri…non…je suis encore en sécurité mais

….mais ….kess que c’est que ça!!!! Un nouveau copain…Aniel (Nom plutôt

hébreux qui rappelle un sacrifice de brebis) Un stagiaire qui apprendra les

rudiment de la myothérapie…

Et je pars pour un massage….long…Rien à voir avec Baie sur mer…Mais je

dois avouer par contre que ce massage complètement complet (À part le

ZouiZZZ) fût très très très appaisant….un massage plus que fort mais qui

me faisait beaucoup de bien……

Je me rhabille…remercie toute la famille et je quitte 3hres plus tard.

Évidemment Dr.Bachmann me demande de le rappeler afin de savoir comment je

vais….je `me rend à la voiture avec la démarche du ti canard….pas

capable de vérifier aucun angle mort car mon cou a été cassé…

Arriver chez moi, mon coloc (Ami avant tout) est entrain de dormir…j’suis

un peu dçu car il fallait que je raconte ça à tout prix….Mais bon…je

vais me coucher…

Dans mon lit…je respire à plein nez…bénéficiant de mes nouvelles voies

nasales….

Tout À coup…mon bassin se met à s’engourdir au complet…ma jambe gauche

fourmille….

(Câliss…je deviens para plégique)

Comme si un barrage cédait sous la pression de l’eau….un immense vague de

sang chaud se met à circuler dans ma jambe

« Ben voyons…… » Me dis-je à voix haute

« Ben voyons » Répètais-je

Ben criss….Je SENS MA JAMBE QUE ÇA FAIT 2 ANS J’SENS PU

j’ai passé toute la nuit à me frotter le talon dans mon drap santé….

le lendemain je me suis levé pinpan comme jamais

je retourne voir la famille Bachmann dès lundi

lol

J’ai hâte d’vous voir

Ciao

_MiTch


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Cema |
Le bon coin politique |
l'humour sous toutes ses fo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bul ce la bulle
| la vache sacrée...
| LES Z'INSOLITES !!!